Il y a longtemps que je n'ai pas ennuyé le monde avec mes petits loisirs annexes et mes photos d'art photos sans prétention. Ouh, là! Il est plus que temps de remédier à ça. En cette saison, malgré l'humidité et la douceur ambiante, les eaux de la méditerranée se refroidissent lentement mais sûrement. Comme les bateaux de tourisme, les bancs de petits poissons viennent se mettre à l'abri dans les anses et les ports.

20181201_163833

20181125_173355

Photo prise à travers un hublot de la grande passerelle piétonne du port

C'est le moment de vous emmener à la pêche, à Carnon. Non, pas d'affolement, vous êtes forcément équipés, une simple canne à coup avec une ligne épurée fait l'affaire. Mais oui, même celles pour enfants. Munissez-vous quand même d'un seau, que vous remplirez d'eau locale une fois sur place et d'une boite d'appats surnommés "pinkies".

DSC07769 (3)

Oui, je suis d'accord. Beurk!...il n'y a guerre que les poissons pour trouver ça ragoûtant!  Ils en sont très friands, ce qui rend cette pêche attractive pour petits et grands. Même moi j'y arrive! A peine la ligne lancée à l'eau, le poisson mord. Y a plus qu'à retirer, décrocher et mettre dans le seau. Les poissons n'ont pas le temps de manger l'appat. Celui-ci sert longtemps. Ce qui m'arrange parce que je n'ai pas trop envie de les tripoter trop souvent, ces asticots. Déjà que je fais décrocher les poissons par quelqu'un d'autre. 

20181201_161644 (2)

Mon fils aîné plus gourmand, ou moins patient équipe sa ligne de plusieurs hameçons. Quand je vous dis que ça mord "vite", ça mord aussi "nombreux". Il en attrape même jusqu'à 4 au coup!

20181201_162629

Quant à moi, je ne pêche pas tout le temps. Je suis notamment allée faire un tour sur la digue.

20181125_170946

20181125_171122

Et en prime, comme c'était la fin de journée, j'ai eu droit à un beau coucher de soleil sur la mer.

20181125_170603

20181125_165437

Quand je suis revenue sur le lieu de pêche, il faisait nuit. La nuit tombe bien trop vite, en cette période. Il était temps de tout ranger. Mais ce n'est pas grave, en deux heures, on a largement le temps de se faire une petite friture apéritive. Nous ne prélevons que la quantité nécessaire pour une dégustation. Nous n'aimons pas trop les congeler ces petits poissons. Par chez nous, nous les appelons des jols. Ce sont en fait des bébés éperlans.

Et voici la pêche miraculeuse.

20181125_184857

Pour les préparer, il n'y a qu'à les presser pour en faire sortir le fond de l'intestin, les laver, les essuyer, les rouler dans la farine, les faire frire dans l'huile et saler. Il n'y a ensuite qu'à déguster, éventuellement avec un  jus de citron. Ils sont tellement petits qu'ils se mangent entiers, pas de crainte qu'il y ait des arrêtes.

Bon appétit!