Lilly, ayant fêté Halloween en retard,  a dû s'empresser de ranger toutes ses décos pour se tourner vers celles de Noël. Elle vient juste d'entendre parler du Père-Noël, pour la première fois. Ne perdons pas de vue qu'elle est née en mai. Emballée par cette merveilleuse histoire et la perspective de cadeaux à déballer par milliers, elle a rapidement  envoyé sa lettre au Père-Noël et dans la foulée, a décoré son sapin. Pour être à la mode de ce grand évènement, elle a feuilleté des magazines et m'a commandé une tenue de circonstance. Ne pouvant rien lui refuser, je lui ai tricoté une robe, un bonnet et crocheté des chaussures assorties...le tout en rouge et blanc, naturellement, et avec des aiguilles N°1.

DSC07777 (3)

Elle crâne tellement dans sa nouvelle tenue de fête, qu'après avoir entendu parler du défi "mères et pères Noël" de Myjanie, elle a aussitôt voulu participer au défilé parmi les grandes. Elle ne doute de rien!

Vous pouvez donc aller admirer la belle et savante organisation de ce défilé, orchestrée de main de maître  par Myjanie, au beau pays de l'arc-en-ciel, et y voir Lilly s'y pavaner.

ICI 

Mais revenons à notre petite Lilly. Après toutes ces émotions dues aux préparatifs, la voilà bien fatiguée. Comme tous les enfants sages, elle va faire un gros dodo pour ne pas perturber le Père-Noël dans sa lourde tâche de distribution des cadeaux, la merveilleuse et magique nuit de Noël.

DSC07799 (3)

La voici profondément endormie. Au point de ne pas entendre la petite clochette et le "oh, oh, oh" si caractéristiques de la présence mythique. Bon, le Père-Noël étant trop occupé avec les enfants, on comprend qu'il envoie ses lutins pour le monde des poupées. Ce sont donc les lutins, arrivés en traîneau, qui ont apporté les cadeaux pour Lilly . Et c'est  le lutin-sapin, lui-même, qui s'y colle pour les déposer au pied du sapin. Le traîneau était une réalisation pour un défi chez Mamirose. Je vous le présentais  ICI

DSC07800 (2)

Et voilà, la livraison sitôt faite, le traîneau tourne sur les chapeaux de patins et s'éloigne sans bruit vers d'autres maisons de poupées. Chez vous, peut-être?...

DSC07802 (2)

Au petit matin, Lilly toute émoustillée enfile sa robe de fête et se précipite pour voir ses cadeaux par milliers. Mais, Lilly, il faut être raisonnable. Il en faut pour toutes les poupées. Il faut savoir partager. Raisonnable, elle l'est, la petite Lilly. Elle va bien sûr se contenter de ses trois cadeaux, qu'elle va déballer en quatrième vitesse comme tous les enfants impatients. Impatients de découvrir des cadeaux qu'ils ont pourtant commandés. Ils savent donc bien ce que contient le paquet. C'est le cas de Lilly. Malgré tout, la surprise est au rendez-vous. L'émerveillement aussi...même si Lilly, très pudique ne le montre pas trop. 

DSC07803 (2)

Alors, Lilly, tu nous les dévoiles tes cadeaux. Un pyjama bien chaud, un doudou-nounours et de mignons petits chaussons-lapins doux et moelleux. Et bien, dis donc tu as été drôlement gâtée. Le Père-Noël t'a trouvée bien sage, lui! Tu vas pouvoir mettre ton joli pyjama pour aller te coucher ce soir et faire un gros câlin à ton nounours.

Le soir arrivé, Lilly n'a pas rechigné pour aller se coucher. Elle s'est blottie sous sa douillette couverture en serrant son doudou dans ses bras.

DSC07795 (2)

DSC07794 (2)

 

Vous l'aurez compris, cette petite histoire de Noël a vu le jour grâce au défi Lilly8 "Lilly au coucher" proposé par Liliv (blog ICI). Voici ce qu'il fallait réaliser au mois de décembre: le lit, le matelas, l'oreiller, la couverture, le pyjama, le doudou, les chaussons-lapins.

DSC07797 (3)

C'était encore une partie bien ludique et plaisante à réaliser, malgré que nous soyons en plein dans les préparatifs de Noël. Liliv l'a bien compris en  nous  accordant gentiment  une semaine supplémentaire et en nous donnant le tuto une semaine en avance. 

Un grand merci à Liliv pour son implication dans ce défi qui s'avère de mois en mois riche en découvertes de tout genre et de tout style. 

Pour admirer les réalisations des autres participantes au défi Lilly, c'est dans la galerie, ICI