Le confinement, je le vis comme une obligation de faire enfin tout ce que je ne faisais pas à la maison parce que je préférais aller au potager pour m'aérer. D'un coup, m'aérer, c'est chez moi que je dois le faire. C'est donc mon jardin d'agrément, la cour, les extérieurs qui profitent de tout ce temps retrouvé pour eux et de mon besoin de m'aérer. Pendant les 15 premiers jours, j'ai ramassé les feuilles mortes des chênes verts qui avaient envahi les lieux et étouffaient les autres plantations. J'ai également sorti toutes mes succulentes qui hibernaient dans la serre. Comme j'avais la chance que mon époux ait acheté trois sacs de terreau juste avant la fermeture des jardineries, j'en ai rempoté une partie. J'ai pu bichonner mes hortensias et  rajouter de la  terre de bruyère dans les pots. Je leur ai également apporté un peu de fer et de l'engrais, choses qu'ils n'avaient plus ces derniers temps. Je me suis ensuite rapprochée de la maison et c'est la terrasse qui a profité de mon besoin de défoulement. Entre deux, je fais mes 5000 pas de marche recommandés, tout autour du terrain qui n'est pas si grand que ça, mais suffisant pour ce genre d'exercice: 33 tours, 5 000 pas, 45 mns. J'ai l'impression que tant que je bouge, le virus ne m'atteindra pas. Je commence à faire une piste tout autour des clôtures comme celles laissées par les fauves dans les zoos, à force de tourner en rond. Je complète par un peu de vélo d'appartement. Ça ne compense pas mes longues balades dans la garrigue, mais c'est mieux que rien.  Maintenant que j'ai fini les extérieurs, je ne peux me résoudre à pénétrer à l'intérieur, même si ce ne serait pas du luxe. Le nettoyage de printemps attendra encore un peu. Il fait si beau que je ne peux me résoudre à m'enfermer. J'ai retrouvé un pot de lasure et des pinceaux et je me suis attaquée à la peinture des volets et autres portillons, panneaux et arche en bois. J'en ai pour quelques temps, mais ce n'est pas un problème puisque ce soir, le confinement vient d'être prolongé d'un mois...au moins! Pas de quoi m'ennuyer, donc.

Entre deux, j'ai tout de même repris mes aiguilles pour réaliser le tuto de la salopette généreusement proposé par Myjamie ICI .

DSC08016 (4)

J'ai bien aimé réaliser cette salopette grâce à ce tuto ludique et facile à suivre. C'est Louis qui a eu le plaisir de la porter et de participer au défilé de la Case aux réas, artistiquement organisé par Myjanie ICI  En cliquant sur le lien, vous pourrez admirer les réalisations des autres confinettes.

Je crochète aussi. Des robes pour poupées que je montrerai plus tard lorsque je les aurai peaufinées. Mais également quelques petits amigurumis  amusants à faire et surtout assez vite faits.

Tout d'abord, une toute petite poupée Bambola que Nelly montrait ICI . Elle en proposait le tuto qu'elle m'a gentiment envoyé sitôt demandé.

DSC08018 (3)

DSC08019 (3)

Elle est crochetée avec du coton déco N°8 et un crochet  1,75 . Elle est toute mini et toute mimi. Je compte en faire d'autres prochainement, celle-ci m'ayant déjà été chipée.

Puis, cet aprèm, comme il ne faisait pas assez beau pour mes peintures, j'ai crocheté une minuscule poulette à peine sortie de l'oeuf. D'après un tuto trouvé ICI

DSC08023

DSC08021 (2)

DSC08020 (2)

Voilà, confinée mais pas désoeuvrée. Juste un peu fatiguée à force de m'agiter. M'agiter pour ne pas cogiter. M'agiter pour ne pas me laisser rattraper par le chagrin causé par la perte d'un être cher que l'on n'a pas pu accompagner parce que trop loin d'elle. M'agiter parce que  les petits enfants ne sont pas venus pour les vacances de Pâques comme ils le faisaient les autres années. M'agiter parce que ma maman, vulnérable, est elle aussi confinée dans sa chambre d'Ehpad sans plus aucune visite. Bien sûr, il y a la webcam et le téléphone. Mais combien de temps cela va t'il durer? C'est cette inconnue qui rend les choses plus compliquées et commence à éroder les bonnes résolutions et le moral. Alors, je vais continuer à m'agiter encore un peu...

 

Un grand merci à Myjanie, à Nelly et à Janine pour la mise à disposition de leurs généreux tutos qui m'ont permis de me changer les idées le temps de leur réalisation.