C'est bientôt l'anniversaire de Poupoune et j'ai voulu lui confectionner une robe "brilleuse" pour une de ses poupées, une Nancy de Famosa. J'ai tout d'abord puisé mon  inspiration sur le blog "la malle ô trésor de Sylvie" dans son article publié le 9 janvier 2014 et intitulé "poupée pour Barbie, conte de fée". Ce blog est vraiment une mine de bonnes idées et de beaux modèles aptes à stimuler la création. On y est très bien reçue, avec beaucoup de gentillesse et d'intérêt pour les réalisations des copinautes.  Le point me paraissait bien pour une robe de soirée. Y avait plus qu'à trouver la laine ou le coton. Quand je vais dans un magasin où j'ai des chances de trouver de la laine ou du coton, je vais toujours fouiner dans ce coin là. Bien m'en a pris ce jour là parce qu'à LeC..., j'ai déniché des pelotes de laine brillante. Pas de choix au niveau couleur...mais les deux couleurs proposées se marient parfaitement. J'ai donc suivi le modèle Barbie, pour démarrer. Au lieu de faire l'augmentation de motif pour élargir la robe, je l'ai continuée toute droite. Ce fil de par sa brillance est légèrement métallisé.

009

J'ai crocheté avec du n° 3.5 et la robe est raide , elle tient droite toute seule. Impeccable du coup, pas besoin d'amidon! Comme la laine brille, je n'ai pas mis de perles non plus, elle se suffit à elle même. Juste une petite déco piquée dans les décos de nouvel an et le tour est joué.

007

018

J'avais tout d'abord pensé la laisser sans bretelle. Pour une meilleure tenue, j'ai rajouté deux liens en mailles en l'air noués derrière la nuque. J'ai également crocheté un diadème. Ce n'est pas tout à fait le même que celui d'origine parce que je n'avais pas assez de perles sous la main. J'ai fait avec celles que j'avais. Il est donc un peu moins fourni.

020

 Il  fallait ensuite couvrir ses épaules. J'ai donc comme d'habitude cherché l'inspiration sur les blogs des copinautes. Je vais toujours sensiblement sur les mêmes, mais là, je ne sais plus comment, je suis tombée par un heureux hasard sur un blog d'une dame super sympa. Son tuto de châle était en libre service, je me suis donc servie. Je l'ai toutefois informée de mon emprunt, remerciée de son aide et je lui ai envoyé une photo de ma réalisation. Elle a eu la gentillesse de m'accueillir dans son petit univers douillet et de mettre ma réalisation à l'honneur, c'est très sympa de sa part. Il s'agit de Créativ-idées, le blog de Casse-bonbec. J'ai donc réalisé son tuto, toujours pareil, avec quelques modifications pour l'adapter à Nancy vu qu'au départ, c'était aussi un modèle pour Barbie. Je suis partie sur une base de onze maillons. Ensuite, j'ai plus ou moins suivi le modèle en rajoutant des rangs pour obtenir une bonne longueur. J'ai donc fait 4rgs de groupes de 3brides, 3rgs de groupes de 4brides et le dernier rang, des groupes de 5 doubles brides reliés par un picot, à la place du point de boucle, j'ai fait deux m en l'air fixées à l'arceau par une ms. J'ai mis une perle identique à celle du diadème pour la fermeture.

039

034

 C'était pas mal, mais dès le départ, pour le châle ou la cape ou l'étole qui allait recouvrir les épaules, j'avais plus l'idée d'un truc...plus mousseux...plus chaud aussi, bref...un truc d'hiver. Alors le châle, il a évolué...jusqu'à devenir une sur-robe ou plutôt sur-jupe. Pour se faire, j'ai rallongé le châle existant de 4 motifs (un rang avec des groupes de quatre brides, et le rang suivant des groupes de 5 doubles brides, en gros une répétition des deux derniers rangs du châle d'origine), et le dernier rang même finition que pour le châle d'origine. La longueur de la sur-jupe m'a été imposée par la quantité de coton que j'avais à ma disposition. Autrement dit quand je n'ai plus eu de quoi faire un tour supplémentaire...j'ai arrêté le travail! Comme le tout était d'un noir neutre, pour lui donner le côté métallique ou brillant du reste de l'ensemble, j'ai encore fait appel au sac à malice et à ses fonds de bobines. J'ai trouvé un peu de fil métallisé, genre chiné noir et couleur alu. Là, c'était vraiment un fond de chez fond et un fil cassant, un peu dur à travailler. Juste de quoi faire un rang de mailles serrées tout autour de la sur-jupe. Comme il en restait encore un peu , j'ai fait des cordons de mailles en l'air que j'ai passés au milieu des gros motifs. Sans savoir la longueur de fil argenté dont je disposais, j'ai d'abord fait un motif sur deux. Puis voyant que cela pourrait  être envisageable, j'en ai mis à chaque gros motif. Et comme bien souvent, quand je fais évoluer mon ouvrage au gré de mon imagination (je ne calcule rien d'avance), je retombe sur mes pattes. Là, sans l'avoir prévu, j'ai eu le nombre de trous parfait pour passer mon cordon et obtenir une symétrie à chaque bout! Ça doit être ça  le génie le coup d'bol. Et ce peloton qui paraissait si petit s'est avéré suffisant pour terminer la sur-jupe.

003

018

 Y avait plus qu'à bricoler un système de fixation sur la robe de façon à ce que cette sur-jupe soit amovible et puisse aussi se porter en châle long, selon les envies de la petite maman. J'ai donc cousu un bouton de chaque côté du col du châle, j'ai fait un petit cordon fermé en rond avec le coton métallisé. Je l'ai noué au milieu de façon à faire un huit et avoir deux boutonnières...une sur chaque bouton...les deux façons de le porter deviennent possibles.

014

015

016

019

 Mais comme personnellement je préfère la version sur-jupe, il me restait plus qu'à refaire un châle. Tout en cogitant ce fameux châle idéal (???), je me suis lancée dans la confection de quelques accessoires. Le sac biensûr, indispensable pour sortir, mais aussi des collants et ...hum...des chaussures. Bon pour le sac,  pas compliqué,je me suis inspirée de la tenue prévue pour Barbie. Pour la anse, je n'avais plus de perles, mais il me restait encore un peu de fil métallisé, j'ai fais un cordon d'un rg de ms. et pour la fermeture, j'ai cousu la dernière perle réservée à cet effet.

002

 Pour les collants, j'ai utilisé une vieille paire à moi. J'ai coupé le pieds sur une jambe. J'ai ourlé le haut et y ai passé un élastique fin.J'ai coupé le tout à la longueur voulue puis à main levée, au pif quoi, j'ai tracé l'intérieur des jambes et l'entrejambe. Le tout un peu ajusté pour que ça épouse bien la jambe, mais pas trop pour ne pas les rendre trop fragiles (déjà que!). J'ai cousu et surfilé l'intérieur des jambes et l'entrejambe à la main. Un peu dur à coudre ce noir pour mes yeux à lunettes et la précision requise sur un si petit ouvrage. Le haut est un peu large, mais bon il faut que des petites mains puissent les enfiler.

003

004

 Et effectivement, pendant ce temps là, j'ai trouvé comment faire la cape. Dans mon stock de laines dépareillées, j'ai retrouvé une bobine d'un fil large genre ruban couleur doré et légèrement brillant (indispensable pour ma tenue brilleuse). Ce genre de fil se suffisant à lui-même, j'ai cherché un modèle simple mais d'un tombé impeccable. J'ai trouvé mon bonheur sur le blog "happy Doll" dans l'article intitulé "une petite cape et un béguin pour poupée de 32cm". Le tuto est bien expliqué, facile à réaliser et le rendu parfait. Pile poil ce que je recherchais. J'ai adoré tricoter ce fil qui glisse bien sur l'aiguille, tout en souplesse et en douceur. Par contre, c'est un peu lourd au final, on dirait de la côte de maille! J'ai respecté le tuto, avec mon fils et des aiguilles N°4, le nombre de mailles convenait tout à fait. J'ai juste rajouté un rg de ms avec mon fil métallisé (ben oui! Il en restait encore assez!) et une petite déco qui rappelle celle de la robe.

001

007

004

 Ça commence à prendre forme, mais il me manque encore deux accessoires: une paire de gants et...les chaussures.

 C'est parti pour les gants. J'ai un peu souffert pour les faire; souffert pour trouver la grandeur (le défi étant de coller à l'expression "aller comme un gant") et souffert pour les coudre (toujours à cause de cette couleur noire et de la petite taille, encore plus petite que les collants). J'ai dû en faire trois pour tomber juste.  Le premier était trop ajusté, il épousait bien la main et le bras, mais était trop dur à enfiler. Le deuxième était trop grand, il allait bien à enfiler mais ne plaquait pas assez et le troisième enfin allait bien à enfiler et galbait bien la main et le bras. Ouf! Heureusement que ça a marché parce que j'étais à deux doigts d'abandonner. Je ne raffole pas de faire deux fois le même habit, là quand même j'ai dû me faire violence, la paire oblige. J'ai utilisé pour les gants un bout de mon vieux collant qui avait servi précédemment à faire les collants. Ça a quand même l'avantage d'être extensible ce qui aide pour les enfiler, en faisant toutefois bien attention à ne pas les filer.

005

004

002

 Et la "Nancy", elle en dit quoi de tout ça? Ben là, elle est devant la glace, dans la salle de bains et elle chantonne hurle à tue tête : " Ce soir je serai la plus bêêêlle pour aller dansééér!"

012

Ah! La sonnette de la porte d'entrée! Mon Prince Charmant arrive! Vite, vite, mes chaussures! Comment ça elles sont PAS faites???

Un grand merci à Sylvie, Casse Bonbec et l'auteur du blog Happy Doll pour l'aide apportée grâce à leur tuto