Ça faisait quelques temps que l'idée de faire une poupée en laine me trottait dans la tête et me démangeait les mains. J'en avais vu pas mal de ci de là, mais sans me pencher trop sur la question. Puis, s'est présentée une tentation en ricochet, je me suis penchée un peu plus, jusqu'à perdre l'équilibre et tomber dans la tentation. Tout a débuté à Pipiouland, lorsque Pipiou à partagé le lien des explications de la fabrication de son  bébé endormi. C'est là que j'ai découvert le blog de Liliv, "du fil et des mots". Sur ce blog, tout est tentation et à longueur de journées. Dans un premier temps, je lui ai demandé les explications des mini bébés. J'en ai d'ailleurs commencé un. Mais je l'ai laissé en plan quand j'ai découvert le défi "Lilly et son trousseau" qu'elle avait lancé au début du mois. Voilà qui était tentant, une poupette de 20cms et tout son attirail; habits, jouets, meubles. Défi avec un nouvel élément chaque mois et le tout pendant 9 mois. Le premier mois, évidemment confection de la poupée. Je me suis inscrite vu que les inscriptions peuvent se faire à tout moment. Bien que j'ai pris le train en marche, j'ai eu envie de finir cette poupée avant la fin mai, pour avoir la suite début juin. Je n'ai pas trouvé de laine ou de coton qui me plaisaient,  dans le commerce. J'ai donc fait avec les moyens du bord. Comme elle n'est pas très grande, que les bras et les jambes sont assez fins et crochetés en rond, j'ai eu un peu tendance à m'y énerver dessus. Je laissais l'ouvrage en attente dès que je sentais que ça bouillonnait un peu trop et j'allais faire un tour au jardin. Du coup, en crochetant quelques rangs par ci par là, ça ne craignait pas d'aller trop vite. La date butoir arrivant à grands pas, j'ai pris sur moi, dompté mes impatiences et j'ai réussi à finir dans les temps.

DSC07360 (2)

Rassurez vous, tout comme vous j'en vois tous les défauts; tête pas assez rembourrée, yeux trop gros, cheveux trop touffus...des erreurs de débutante, quoi!

Le problème du rembourrage, c'est que j'ai rembourré avec du coton hydrophile et qu'il s'est tassé lors des manipulations de la tête , que ce soit au moment de mettre les yeux ou les cheveux. Je n'avais jamais fait de perruque avec de la laine mohair et j'ai découvert l'effet rendu en la peignant, c'est trop amusant en fait. Ça fait vraiment un effet de cheveux tout soyeux. Pour les yeux, je pensais les broder mais je ne savais pas trop comment, j'ai fini par mettre de simples boutons. Voici donc MA Lilly, avec ses défauts...c'est ce qui la rend unique, non?  Je ne la connais pas encore assez pour parler de ses qualités. Je pense quand même qu'elle en a quelques unes et que je vais les découvrir au fur et à mesure des mois à venir, alors qu'elle va prendre vie au rythme des défis mensuels...

Cette première étape fut pour moi une belle découverte d'un processus de fabrication d'une poupée en laine. Et bien, même pour une petite poupée, ce fut quand même long. Je pensais la refaire en mieux, mais je  pense  que je n'en aurai ni le temps ni le courage. C'est donc à n'en pas douter ce prototype qui participera aux huit mois suivants du défi. Vivement le 1er juin pour avoir le tuto de sa première tenue...Pas trop longtemps à attendre, c'est vendredi :-)

Au final, avec ou sans défaut, je crois que Lilly a été adoptée par Raphaëlle qui rêvait d'une poupée bien à elle...

DSC07367 (2)

 

Un grand merci à Liliv pour avoir lancé ce défi amusant et motivant, ouvert à tous et à tout moment. Je la remercie également pour sa gentillesse et sa grande disponibilé...

Pour découvrir le début du défilé des Lilly, c'est ICI